Hier en fin d'après-midi, Alain et Ludo ont rentré la poutre et l'ont mise sur les 2 pilliers prévus à cet effet :

*****

Au programme aujourd'hui : coffrage de la poutre et coulage du béton.

Alain et Ludo préparent consciencieusement le coffrage :

- découpage des planches et lattes en bois

- Mise en place des supports pour les planches de coffrage

- Mise en place de fixations sur les planches de coffrage

Avant de mettre le coffrage en place, Alain passe de l'eau dans tous les interstices pour nettoyer grossièrement et pour mieux faire accrocher le béton :

Mise en place des planches de coffrage :

Le coffrage est maintenant prêt à acceuillir le béton. Je dis béton, mais en fait ce n'est pas du vrai béton, mais un espèce de mélange de ciment tout fini auquel il faut simplement ajouter de l'eau.

L'avantage de cette "poudre à pinpin" (comme dirait Alain ;) ) est qu'elle durcit beaucoup plus vite que le béton. En gros, pour du béton il faudrait attendre une semaine pour enlever le coffrage et un mois pour qu'il ait la dureté maximale, et avec cette poudre, le coffrage peut être enlevé au bout de quelques heures et au bout d'une semaine la dureté maximale est atteinte.


Préparation de la "jaja" (encore un mot d'Alain pour désigner le mélange "poudre à pinpin"/eau ;) ), il faut la mélanger longuement pour qu'elle soit liquide et homogène :

C'est prêt !

La jaja va être coulée sur la poutre par le dessus. Pour ce faire, ils utilisent le trou laissé par la cheminée :


Ca déborde, mais c'est bon signe :

Alain et Frédéric (venu en renfort) donnent des coups de marteau sur la poutre, pour la faire vibrer et faire couler la jaja sur les côtés :

Malheureusement, ça ne marche pas très bien...  La jaja a tendance à stagner au milieu. Du coup, Alain et Ludo ont fait un trou dans le mur à chaque extrémité et remplissent le coffrage de jaja par ce moyen.

2-3 heures plus tard, la curiosité est plus forte que tout et ils enlèvent un bout de coffrage (entre la poutre et le pillier) : la jaja est déjà totalement dure !!

Du coup, ils ont enlevé tout le coffrage:


Et d'ici une semaine, on pourra aussi enlever les étais.